Retour à l'accueil


Santiago de Cuba - Février & Juillet
La page avec tous les textes du site

- Documentation ritmacuba.com : Histoires de morceaux


LAS MARACAS DE CUBA
son
Miguel Matamoros

 

Ce son décrit la fabrication et l'utilisation des maracas. Mais, les paroles peuvent être prises à double sens. Écrit en l'honneur du maraquero du Trio Matamoros : Siro Rodríguez (1899-1981), il a été enregistré pour la première fois par Enrique Bryon à New York en 1933 à la suite d'une tournée internationale du Trio Matamoros qui l'avait popularisé, puis par le trio lui-même, à New York également, en 1934. Les deux versions sont reproduites dans le CD "Hot Dance Music from Cuba (1909 - 1937)", du label britannique Harlequin HQ 2025 (CD qui fut d'abord édité en vinyl avec la même référence). Figure également dans le CD : La Leyenda Matamoros RCPM-1005. Il a été repris dans les années '90 par le groupe Café Nostalgia. dc

Nace en mi Cuba la güira En Oriente* las maracas
Y en el mundo se destaca
Su rebomba que me inspira (bis)
Ahora te voy a explicar
Como se hacen las maracas (bis)
Se coge la guira
Se le habre un hoyito
La tripa se saca
Y se deja secar
Y por el hoyito
Con buenas razones
Echar municiones
Se le mete un palito
Se raspa un poquito
Se mueve un poquito
Y luego a tocar ya está
Mira como resuenan ya
Oye que asi resuena mas
Mira que sabrosona está“
A Cuba est née la calebasse
En Oriente* sont nées les maracas
Et dans le monde on remarque
Leur sonorité qui m'inspire (bis)
Maintenant je vais t'expliquer
Comment on fait les maracas (bis)
On prend la calebasse
On y fait un petit trou
On enlève la chair
Et on laisse sécher
Et par le petit trou
Pour le bon motif
On tire des munitions
On lui met un petit bâton
On le frotte un petit peu
On le bouge un petit peu
Et on est prêt à jouer
Tu vois comme elles sonnent
Écoute ça sonne encore mieux comme ça
Tu vois comme c'est bon.

Transcription et traduction : Daniel Chatelain / Rodolfo Muñoz. Extrait de PERCUSSIONS n°32 (1993), rubrique "Atelier".

*Oriente : Province d'Oriente dont la capitale est Santiago de Cuba.


TrÍo Matamoros : Miguel Matamoros, Siro RodrÍguez (maracas), Rafael Cueto. Source : Coll. Bibl. Nat. J. Marti, La Havane.

 

"Las maracas de Cuba" paraît être une chanson "matrice" des chansons cubaines dédiées aux instruments de la musique cubaine. Julio Cueva s'en inspira pour son succès d'avant-guerre "Tingo Talango" (un arc-en-terre du son rural des origines). Un exemple récent est "Bongo" de Willy Chirino, au refrain onomatopégique : "Cucucupra cucucupra cucucupra".

Un autre prolongement est "El maraquero" où on passe à la description de celui qui joue l'instrument, en loccurence les maracas. Ce dernier morceau fut étrenné en 1940 par Miguelito Valdés accompagné par les Afrocubans à New-York (cf. le livre de William Navarrette : "La chanson cubaine 1902-1959, L'Harmattan). Les Afrocubans étaient dirigés par le plus célèbre des maraqueros : "Machito" (Frank Grillo). Daniel Chatelain

info@ritmacuba.com


Retour à l'accueil



A la source ? | Qui sommes-nous ? | Nos partenaires
© Ritmacuba
163 r. de la Butte Pinson
93380 PIERREFITTE - FRANCE

Tél : 33 1 48 39 90 53
E-mail : info@ritmacuba.com

statistiques