Retour à l'accueil


Musique et Danse - Santiago de Cuba

- Documentation ritmacuba.com - Catégorie : CD -

- PIERRE CHÉRIZA :

CD : "LES 101 NATIONS DU VAUDOU "

STYLE : afro-haïtien traditionnel

Dans le vaudou haïtien une «nation» est une famille de divinités (Mystères, Saints, Anges) dont le nom est souvent issu des tribus ou d'ethnies africaines. Un «service» est un ensemble de cérémonies au cours desquelles les Dieux sont invoqués. Chaque nation est célébrée un jour particulier de la semaine. Le service est un événement rare, en l'occurrence célébré tous les sept ans par le maître-tambour Pierre Chériza. De l'enregistrement intégral a été extraite une sélection de facettes musicales destinées à briller comme celles du drapeau des 101 Nations qui figure en couverture. Mystères, Invisibles, Offrandes, Saints Blancs...

Ce CD n'est pas disponible sur ritmacuba.com

 

Le premier CD de Pierre Chériza : "TAMBOUR MYSTÈRE"

?

« PIERRE CHÉRIZA : Tambour Mystère » - CD – Buda Records 92731-2 – 71 :27 - 1998. Sommaire : 1. Action de grâce / 2. Wansignan / 3. Ayisan / 4. Papa Loko malad / 5. Papa Loko nou la / 6. Rythme yanvalou / 7. Agassou / 8. Manman mwen / 9. Sa m'fe / 10. Rythme ibo / 11. Ibolele / 12. Iram rele o / 13. Le coq / 14. Rythme simbi.


"Voilà du beau travail ! Un travail qui rend justice à ce grand tambourinaire qu'est Pierre Chériza Fénélus. En fait, la vie de Pierre - jamais éloignée de la tutelle de la religion - est si peu ordinaire qu'un livre lui devrait être consacré ; c'est une besogne délicate à laquelle Luc Candardjis - fils spirituel du tambourinaire ? - devrait s'atteler. En attendant (Luc me dit que : « Dans vingt ans peut-être… »), il a mis tout son cœur pour réussir ce cédé, entièrement fixé dans l'île caraïbe. A l'écoute acousmatique, le contexte émotionnel nous échappera sans doute, mais le contexte musical est plus que présent. Les audiogrammes commerciaux concernant le(s) vodou(s) sont rares. Celui-ci est un document exceptionnel, par ailleurs soigneusement enregistré et attentivement usiné. Le livret (anglais, français) dit tout ce qu'il est licite de dire et que les photos ne disent pas. Le terme « vodou », est aujourd'hui mis à toutes les sauces, ceux qui – lecteurs francophones - souhaitent aller plus loin dans la connaissance intime du vodou d'Haïti devront lire Alfred Métraux (Le vaudou haïtien - Gallimard), Kesner Castor (Ethique vaudou - L'Harmattan) et Fridolin Saint Louis (Le vodou haïtien, reflet d'une société bloquée - L'Harmattan)". Michel Faligand.
(Chronique critique parue dans la rubrique Nouveautés de la revue PERCUSSIONS)

- Biographie et discographie de Pierre Chériza Fénélus (Michel Faligand). Lien désactivé : La page concernée (mespercussions.org) est actuellement hors-ligne

 

Extrait de la lettre ritmacuba-info n°55 (8 septembre 2005) :

DECES DE PIERRE CHERIZA


Pierre Chériza Fénélus, maître tambour et houngan (chef de culte) vodou est décédé le 11 juillet en Haïti. Beaucoup de ses amis et admirateurs ne l'apprennent qu'avec cette rentrée.
Venu en France pour l'inauguration, comme percussionniste, de la pièce d'Aimé Césaire « Le Roi Christophe » en 1964, il y restera plus de 30 ans. En 1983, il fonde le groupe de percussion 'Dembaliane' avec Marc Depond et Christian Nicolas. A son retour en Haïti dans les années '90, il y créa son temple vodou.
Pierre Chériza a eu une grande influence en France dans la formation des percussionnistes afro-caraïbes. Plusieurs de ses élèves se sont spécialisés par la suite dans la percussion afro-cubaine.
Il a joué - entre autres - avec Vincent Bauer, Mino Cinelu, Kenny Clarke, Michel Delaporte, Daniel Humair, Clément Légitimus, Eddy Louiss, Roger Raspail... Il a tourné sur tous les continents avec le Ballet de Nancy, le Ballet Royal de Wallonie, le Ballet de Toulouse, le Ballet de Tokyo.
Luc Candardjis, ancien élève de Pierre C. F. a enregistré 2 (excellents) CD's pour Buda Records. Pierre C. F. figure aussi dans la premier album live de Claude Nougaro (1969) réédité en CD en 2004.
La presse haïtienne a peu – ou pas – commenté son décès, car son œuvre et ses disques sont restés quasi-ignorés dans son île natale.
Selon Luc Candardjis, Pierre C. F. avait l'habitude de dire :
« La vie et la mort sont comme les deux doigts d'une seule main ».
 

Renseignements : info@ritmacuba.com

Conditions générales de vente


Retour à l'accueil

Site optimisé pour Firefox

A la source ? | Qui sommes-nous ? | Nos partenaires

© Ritmacuba
163 r. de la Butte Pinson
93380 PIERREFITTE - FRANCE

Tél : 33 1 48 39 90 53

E-mail : info@ritmacuba.com

statistiques